Moto-Monté     

L'histoire de Styl'son commence avec celle de Moto-Monté. Cette marque régionale permet de valider le potentiel d'une production plus ambitieuse. Jean David fait donc ses premières armes dans le monde de la construction motocycliste, avec Moto-Monté : les établissements MDM, du nom des 3 associés, Montélimard, David et Matrat, situés, rue Joseph Pupier à St Etienne. MDM reprend le sigle Moto-Monté en y appliquant son trigramme. Monto-Monté subsistera à la naissance de Styl'son, mais au début des années 1930, l' ADSIM abandonne l'appelation Moto-Monté. Pour en savoir plus, voir la page Historique de la marque Styl'son.

Les Moto-Monté ont leurs propres partie-cycles. Cadre, réservoir, porte bagage et garde-boues sont spécifiques. Le design est typique du milieu des années 20. L'intégration dans la gamme Styl'son effacera cette originalité. Les Moto-Monté deviennent des Styl'son rebadgées. La dénomination Moto-Monté s'adressera aux cylindrées 175, 250, et 350. Les 250 et 350 sont motorisées par des blocs moteurs Chaise à culbuteurs. Les 175 utilisent le Péa P1 deux temps.





Auguste Montélimard sur sa 175 Moto-Monté lors du Paris Nice (mars 1927).. Sa machine est  la 175 à moteur Brouiller, 2 temps double échappements.

Gamme

TypeCylindréeMoteurMagnétoBoîteSource / Moto existante
AB175Brouiller FranceAlbionRépertoriée
AC250moteur 2 temps (?)France?doc d'époque.
AC Sport250LMPFranceBurman SMBdoc d'époque.
AD250LMPFrance?doc d'époque.
Bol d''or250LMPFrance?doc d'époque.
type Moto-Monté AB dans la gamme Styl'son moteur Péa P1 à magnéto ou volant magnétique.

175 AB

Type AB, 175 cm3, moteur Brouiller, et plus tard avec un autre cadre similaire aux Styl'son avec un moteur Péa. Illustration Moto Revue avril 1927.

250 AC Sport

Les 250 cm3 à moteur LMP se déclinent en 3 versions : AB, AC sport et Bol d'Or. Illustration de 1927.