Catalogue Styl'son 1930        

Page de garde

Catalogue Styl'son, période S.C.I.M, non daté, probablement fin 1930. L'en-tête reste encore au nom de la Société des Motocyclettes Styl'son (avril 1929 / septembre 1930). Mais le tampon ne trompe pas il s'agit d'un document employé encore lors de la période S.C.I.M (Société Commerciale et Industrielle de Mécanique), après le dépôt de bilan en juillet 1930. Les illustrations de cette gamme s'appliquent donc aux machines de ces périodes (avril 1929 à environ 1931).

Présentation

On notera l'attachement de Styl'son aux huiles Purfina, alors que bien des bouchons de réservoir sont gravés Kervoline BB, et les moteurs ont la pastille Castrol et les boîtes font la promotion de la Gargoyle de Mobiloil! Enfin, ce document précise que tous les éclairages sont équipés en Magnéto France "Alterno". Un grand merci à Frédéric Keller pour cette contribution exceptionnelle.

Conditions de vente

175 AB

La 175 AB se retrouve aussi sous les marques Styl'ett et Moto Monté. Cette machine dispose encore du cadre à tube droit et d'un réservoir peu évidé. La trappe d'embrayage bloquée par 2 écrous moletés est typique de la première génération de Styl'son. Le moteur "Styl'son" est un Péa P1. Les AB plus récentes adopteront le cadre à tubes coudés. Les survivantes sont rarissimes. Boîte Bridier Charron avant 1929, puis Burman RB

250 RDE 

La RD présentée ici avec un réservoir chromé est en décoration grand luxe, quelques exemplaires ont été effectivement fabriqués dans cette configuration, dont une, qui dispose même des garde-boues chromés, et d'une boîte à outils triangulaire fixée à l'ensemble poignée de levage. Moteur J.A.P POY et boîte Burman RB. Les RD semblent apparaître avec la gamme 1930. Voir galerie photos : Plus...

250 RCE 350 Ri2E

La moto représentée est une 250 RC. Les 350 J.A.P ne sont pas systématiquement dans cette partie-cycle, mais parfois, en 1929, dans un cadre plus renforcé, presque identique à ceux des 350 RH à moteur Blackburne. La ligne d'échappement de la 350 est différente, et s'inspire de celle de la 500 RGE. Soit avec le silencieux long, ou bien avec le petit modèle. Le tube de gros diamètre s'emboîte sur l'embout fileté de l'échappement. Les diamètres varient de 45 mm (avec un manchon) à 50 mm. Quant aux fourches, on trouve des doubles ressorts en traction, des monos ressorts en compression de 2 types différents... Le réservoir d'huile est soit anguleux (comme ici) ou bien plus arrondi. Moteur J.A.P B/S et boîte Bridier Charron avant 1929, puis Burman RB pour la 250 RC. Moteur J.A.P IY/S et boîte Burman RB pour la 350 Ri2. 

500 RGE

La 500 RG / RGE avec son moteur Blackburne à soupapes latérales, et l'orientation très caractéristique du carburateur. Son cadre est renforcé par un troisième tirant à l'arrière. Cette moto était prédestinée à être attelée. La ligne d'échappement se retrouve aussi sur les 350 Ri2, avec des silencieux divers. La 500 RGE existe aussi avec le petit silencieux en queue de carpe. Ce document indique une magnéto ML. Mais beaucoup de motos sont retrouvées avec des MEA BOR. moteur Blackburne FK et boîte Burman type SL. Certaines machines sont retrouvées avec des boîtes du type T (montage d'origine) . Presque identique aux modèles à culbuteurs, son cadre n'a pas le pontet pour le haut moteur d'un culbuté.

350 RHE 500 RKE

C'est une 350 RH2E qui illustre ce document. Version 1930. Le réservoir est chromé sur ce modèle de catalogue. La poignée de levage présentée ici n'est pas connue sur les motos survivantes. Les 350 ou 500 culbutées pouvaient être équipées avec un porte-bagage, identique à celui de la 500 RG. Les versions "grand luxe" à réservoir chromé sont rares. La classique couleur noire domine, mais les modèles 1930 étaient aussi livrés en couleur beige. La magnéto citée ici est de marque ML. La plupart des machines survivantes ont des magnétos MEA type BOR. Les garde boues sont soit ceux de l'illustration, soit les types enveloppant comme sur la 500 RG.

A noter dans cette vue de détail de cette 350 RH2E : ce modèle a une prise d'entraînement de compteur kilométrique directement sur la boite Burman SLxxx (belle option!). Le robinet d'essence est lui aussi de belle facture, avec filtre et cuve de décantation intégrée, un montage que l'on retrouve sur la plupart des documents illustrant des RH / RK. A noter également le câble de commande au guidon de la pompe à huile additionnelle GIF. 

Une vue du robinet Rapido avec cuve de décantation intégrée.




L'équipement "catalogue" de ces motos ne correspond pas obligatoirement à ce que nous trouvons sur les survivantes. Notamment pour les fourches et moyeux AYA qui échappent à toute logique. Pour les 350, la boîte Burman n'est pas toujours une SLxxx mais bien souvent une plus petite MEB.

680 RVX 750 RV

Le haut de gamme de Styl'son, et de la motocyclette française. Curieusement, les concepteurs de ce catalogue n'ont même pas pris le temps d'immortaliser une moto complètement montée. L'illustration permet de voir que le cadre est renforcé part des tirants inférieurs. Les écrous de roue sont équipés de papillon. On en retrouve parfois sur d'autre machine, mono cylindre. Combien restent-ils de RV et RVX? Les J.A.P 750 et 680 sont des moteurs performants. Le 750 à soupapes latérales, apparu chez J.A.P, en 1928, pouvait emmener une Brough Supérior à 120 Km/h, le 680 culbuté, apparu sous cette forme en 1928, permettait, avec ses 25 CV, une vitesse de 130 km/h. Le catalogue ne va pas au-delà de la cylindrée 750, mais Styl'son a commercialisé des 1000 à moteur J.A.P. La machine emblématique et publicitaire de la marque était le side-car 1000 Racing de René Amort, en fait une Zénith anglaise rebaptisée New Map puis Styl'son. (voir catalogue side car). Les RV et RVX sont le Graal : aucune n'est répertoriée. 

Side-Car

C'est une RH ou RK qui emmène ce superbe attelage. Probablement une 500, à en juger par l'énorme tambour avant. Cette moto a donc des garde-boues enveloppants. On peut distinguer les filets dorés sur un des flancs. L'éclairage avant est confié à un phare de petite taille que l'on retrouve sur les illustrations d'époque, de salons, ou bien avec l'équipe Styl'son. 

 On remarquera le positionnement de la "Maison" dans les motos "sur mesure", notamment pour la course.

Vue Usine


L'art du publicitaire (publicité Hercule) a transformé les ateliers de Styl'son en une structure industrielle bien dimensionnée. Objectif : donner confiance au client en cette nouvelle marque. Pratique courante dans toutes les illustrations des usines (exemple : Illustration économique et financière Loire 1927).