Les pompes Best & Lloyd     

Les pompes à huile Best & Lloyd ont inondé le marché européen des le début des années 20. Ce sont les premières pompes semi automatiques de grande diffusion. Ces pompes à piston ont un débit très faible et sont destinées au graissage à "huile perdue". Le moteur consomme l'huile, en effet les pistons ne sont pas équipés de segments racleurs. Ces mécaniques à huile perdue doivent toujours fumer, avec "un panache" caractéristique au coup de gaz. J.A.P  adopte les  Best & Lloyd en 1924, et de nombreux constructeurs européens vont faire de même. Les premiers modèles ne disposent pas de viseur incorporé, permettant de surveiller le débit. Elles sont parfois associées avec un viseur externe donnant vue sur le "goutte à goutte".


A 840 Pompe semi automatique  diamètre 25 mm.


4487 Pompe semi automatique. 


5571 Pompe semi automatique  commande par cable.



7350 Pompe automatique sans viseur petit modèle.



5061 Pompe automatique sans viseur grand modèle.





8480 et 8630 Pompe automatique avec  viseur petit  modèle, corps aluminium.







9090 et 9170 Pompe automatique avec  viseur petit  modèle, corps aluminium.







7590 Pompe automatique avec  viseur grand  modèle, zamac, type Blackburne.







7980 Pompe automatique avec  viseur grand  modèle, zamac, type J.A.P.






8300 et 8301 Pompe automatique avec  viseur grand  modèle, zamac

8540 et 9300 Pompe automatique à débit double, deux viseurs.
Réf : catalogue L.Dektereff "accesssoires pour motocyclettes", juillet 1930



Les pompes sans viseur disposent d'un indicateur (tell tale) de bon fonctionnement.


A partir de 1929, un nouveau modèle apparaît, plus moderne avec un viseur donnant sur le bec du goutte à goutte. Le principe d'une pompe à piston pour graissage à huile perdue reste le même. Le viseur est de forme ronde pour les premières séries puis adopte une forme rectangulaire. Sur le corps de la  pompe, Best & Lloyd estampille son logo : un curieux bonhomme qui semble envoyer une lance indiquant le sens de rotation de la pompe. A noter, l'entraînement de la pompe doit tourner dans le même sens que celui de la flèche. En l'occurrence, pour un moteur J.A.P ou Blackburne, dans le cas d'un entraînement par l'arbre à came, la flèche de la pompe Best & Lloyd doit indiquer un sens antihoraire. Mais si la pompe est une Gurtner, ou une Pilgrim, la flèche indiquant le sens de rotation est sur la face cachée de la pompe : le sens de rotation à choisir est donc un sens horaire.






Vue en coupe d'une 7590 :


- 6516 : l'arrivée d'huile.

- 7590.13 : vis d'amorçage

- 7590.1 : le piston

-7590.5 : l'axe d'entraînement et sa vis sans fin.

-7590.4 : la vis sans qui entraîne le piston

-7590.6 : le barillet qui permet les va et vient du piston

- 7590.10 : la commande de débit.



Corps en zamac




La fabrication est toujours en Zamac, un alliage à base d'aluminium et de plomb. Utilisé aussi pour les carburateurs, les jouets (modèles réduits automobile), les pin's, pour ses qualités de moulage, le Zamac est le point faible de ces réalisations, avec un mauvais vieillissement dans le temps. L'alliage se fissure ou gonfle. A termes toutes ces pompes devront être remplacées et re-fabriquées.


L'aspect peu reluisant, d'une couleur gris foncé, du ZAMAC composant le corps de pompe.



Fonctionnement

Le principe de fonctionnement : La pompe est entraînée par l'arbre à came. Une vis sans fin en acier entraîne une bague en bronze, cette bague fait tourner un piston en acier sur lui même. Ce piston coulisse dans un barillet qui lui fait effectuer  des allers et retours (course environ 3 mm). Le  haut du piston aspire l'huile pour la présenter dans le viseur, l'huile descend ensuite dans le corps de pompe via une canalisation, et  le bas du piston aspire et envoie l'huile dans le moteur. La commande de débit agit sur le barillet et dégage plus ou moins des lumières dans le corps de pompe.


L'axe du piston dépasse des 2 cotés. C'est cet axe qui entraîne le piston en rotation. Le barillet en bronze sert également à commander le débit via la manette à droite de la photo.


Démontage restreint.

Tout est entraîné dans une pompe Best & Lloyd, il n'y a pas de ressort, et pas de joints non plus! En conséquence, la commande de débit située au bas de la pompe, est toujours l'objet d'un suintement non négligeable. Le barillet dispose d'assez de matière pour y tourner une petite gorge pour placer un joint torique, ainsi il y a moins "d'huile perdue"...sur la route! Le démontage d'une Best & Lloyd est limité, le viseur, la commande et son crantage, le barillet en bronze, le piston et c'est tout. La vis sans fin tourne d'un coté dans le corps de pompe et, du coté arbre à came dans une bague en alu (voire peut être même en Zamac). Inutile de dévisser les 2 petites vis du dos de pompe, dans l'espoir de dégager la vis sans fin et son pallier en Zamac monté très "juste" dans un corps en Zamac : c'est quasiment indémontable, sauf à risquer de détruire la vis sans fin.

Amorcage   

La vis plate à coté du raccord d'arrivée d'huile permet de purger les bulles d'air lors d'un remontage. La vitre du viseur en mica est devenue bien souvent opaque, je l'ai remplacé par un morceau d'emballage en plastique, ça n'a jamais bougé! En ce qui concerne les moteurs J.A.P, le réglage optimum serait au quart entre le + et le -. Ne pas oublier de surveiller si l'échappement fume, et si lors d'un rassemblement, vos amis motards protestent parce qu'ils sont enfumés, ne pas hésiter alors à réduire le débit!





Une série plus moderne peut se rencontrer. Le petit bonhomme fait toujours partie du design de la pompe. Le corps est ici en aluminium, la pompe est beaucoup plus légère, et à l'identique des Pilgrim le réglage s'effectue sur coté  et non plus en dessous. Ces pompes sont déjà référencées en 1930.



Gouttes à gouttes  

Quelques réglages :

Autres produits




Best & Lloyd n'est pas qu'un fabricant de pompes à huile. La gamme des produits comprends aussi des bouchons de réservoir à ouverture rapide, des filtres, ainsi que des robinets d'essence à tiroir.



Références

Ref : J.A.P the vintage years , de Jeff Clew ; The book of the J.A.P édité par Pitman's motor cyclist library, Motorcycle Repair and Upkeep, Moto Revue mai 1937, catalogue L.DekterefF "accessoires pour motocyclettes", juillet 1930..